AGENCE ARTISTIQUE MDC - Pour que votre fête soit réussie !!!
 
  POUR VOS CONGRES, COLLOQUES, CONFERENCES ET REUNIONS :

                DECOUVREZ LES CLOWNANALYSTES DU BATACLOWN   ! 
     Ils ponctueront les travaux de votre manifestation d’une manière… 
               
                -Ludique :
des moments de rire et de détente qui dynamisent les travaux.

           -Réflexive : le miroir candide qui révèle les enjeux et ressère les liens.

  -Prospective : des situations symboliques qui incitent à imaginer ensemble ce que sera demain.    
                                         Une triple Vocation...

                             Ces regards d'artistes introduisent un espace théâtral dans les réunions de travail et créent en direct une parole libre, un point de vue décalé, singulier, teinté de naïveté et d'impertinence jubilatoire.

                      
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
( Mille cinq cent clownanalyses en France et à l’International en entreprise et chez des professionnels du secteur industriel, médicale, agricole, scientifique et sociale, …)     
        
     
         LA   CLOWNANALYSE :     UN FIL ROUGE DANS LES REUNIONS 
                                            
 C’est Le Bataclown, compagnie de clown théâtre de la région de Toulouse, qui, au début des années quatre vingt, a créé la clownanalyse, pratique originale d’animation dans les réunions de travail d’organisations de toute nature (séminaires d’entreprise, congrès, colloques, conventions...).   
             Elle consiste à donner le point de vue des clowns "pour de rire et pour de vrai" sur ce qui se passe et ce qui se dit dans ces assemblées.            
 
          L’intervention de ces "nouveaux fous du roi" place le processus de création et d’improvisation théâtrale au cœur du dispositif de communication sociale.             
 
   Les participants et les organisateurs apprécient les effets de dynamisation et de "bouffée d’oxygène", provoqués par le jeu des clowns, mais aussi leur pertinence, leur réactivité et leur contribution riche en humour, en images et en émotions, faisant la synthèse des travaux de séance en séance.

                                   L’expertise décalée ?
       
           
 
       Très sollicités dans de nombreux séminaires, les "“Clownanalystes” exercent non seulement une fonction de miroir des postures et des contradictions mais, bien souvent, ils soulèvent des signaux faibles, c’est-à-dire un bruit constant, fort, mais non encore formulé, et le font surgir pour lui faire occuper tout l’espace d’un entendement collectif.                  
 
    Une pratique et une manière de faire qui, par l’écoute, l’intuition et d’une certaine manière, l’obligation de faire sens dans une posture débridée, propose bien souvent une lecture de “l’envers du décors”.
 
ARTICLE DE PRESSE :
 
                  DERIDER un séminaire un peu trop technique, dynamiser un congrès ou une convention, apporter de la distance dans les débats ? Et pourquoi pas faire appel à un clown ?
 
Avec leur nez rouge et leur costume bigarré, ils débarquent dans les entreprises, pour aborder sans complexe tous les domaines et toutes les situations. Ainsi, lors d’une conférence à Bruxelles, Philippe Guichandut, directeur exécutif du Réseau Européen de la microfinance, a t-il fait appel à la troupe des Clownanalystes, l’une des rares compagnies françaises sur ce créneau.
 
"Nous voulions apporter, en plus du contenu, des moments plus interactifs, plus pédagogiques", raconte-t-il. Entre chaque atelier, les clowns de la troupe ont donc interprété des sketches, intervenant à plusieurs reprises durant cinq à dix minutes.
 
"C’est très impressionnant. Ils ont été capables de faire ressortir une véritable synthèse des débats en quelques idées-forces et de les mettre en scène avec humour", s’enthousiasme Philippe Guichandut.Créée en 1985, basée près de Toulouse, la troupe des Clownanalystes intervient de son côté dans l’Europe entière.
 
Ses clients : des grandes entreprises comme Sanofi-Aventis ou la Caisse d’Epargne. Si les sketches sont en grande partie improvisés, les Clownanalystes mènent un vrai travail de documentation en amont.
 
"Nous nous informons sur la culture de l’entreprise et le contenu de la conférence afin, lors de notre intervention, de mieux rendre compte des débats. Ensuite, nous avons carte blanche. Nos personnages apportent un regard plein d’humanité. Nous sommes les nouveaux fou du roi. Notre nez rouge, c’est notre passeport" (...)
Jean Abbiateci "Le Parisien / Aujourd’Hui en France Economie"